Rappel immédiat

 






Lean Management : avons-nous plus souvent tord que raison ?

Lean Management

 

 

 

 

 

 

Le Lean Management est une approche qui nous pousse à nous remettre en cause. Avec la méthode Lean, vous devez sans cesse vous poser des questions et réfléchir à de nouveaux modes de pensée.
Pour démontrer cela, voici une question intéressante à se poser dans le cadre du Lean :
”Pour mettre en place le pliage, la mise sous enveloppe, la fermeture et l’affranchissement de dix lettres A4, quelle serait la méthode la plus adaptée pour une personne seule ? ”

Deux méthodes sont proposées :
• La première consiste à plier la feuille A4 en trois, à la mettre dans l’enveloppe, puis à fermer l’enveloppe pour enfin finir par l’affranchissement. Cette opération est à répéter dix fois de suite.
• La deuxième opération se focalise sur la répétition des tâches, à savoir faire dix pliages de suite, puis les dix mises sous enveloppe, fermer chacune des dix enveloppes pour finir par une série de dix affranchissements.

Ajoutons à ces deux méthode un critère devant permettre de les départager : la méthode choisie pour la mise sous pli des dix lettres doit être la plus rapide.

Si l’on pose cette question à un groupe de personne, bon nombre d’entre elles vont choisir la spécialisation, qui implique de répéter chaque action dix fois de suite. Très peu de personnes sont convaincues par la première méthode, celle dont le principe est de gérer chaque lettre séparément.
Cependant, quelques personnes pensent que les deux solutions amènent au même résultat.

Au final, la majorité des personnes interrogées se trompe ! Seule la première méthode est la bonne.

Pour convaincre l’ensemble des personnes que la méthode où l’on traite lettre par lettre est la plus efficiente, une démonstration concrète est nécessaire. Il faut prouver la solution pour qu’elle devienne un fait tangible, et que la majorité du groupe accepte le fait de s’être trompé.

Un fait avéré du Lean : nous nous trompons une fois sur deux !

En relisant de grands classiques du Lean, on s’aperçoit que l’on se trompe bien plus souvent qu’on ne le pense. Selon l’ingénieur Taiichi Ōno, considéré comme l’un des fondateurs du Lean, nous avons tendance à faire erreur cinq fois sur dix, soit une fois sur deux !
Cet impressionnant taux d’erreur doit pousser chacun d’entre nous à revoir ce qui nous semble logique. Nous devons prendre l’habitude de remettre en questions nos idées préconçues et les mettre à l’épreuve pour en tirer des résultats concrets.

Ce mode de pensée est tout particulièrement important pour les dirigeants et managers de sociétés, ainsi que pour les équipes elles-mêmes. Il est temps de déconstruire nos paradigmes pour se concentrer sur le tangible !

Pour effectuer cette remise en question, deux outils Lean s’avèrent être adaptés :
• Le premier outil est la pratique du Gemba. Il faut expérimenter pour constater le résultat de nos propres yeux. Et cela va parfois à l’encontre de ce que nous pensions !
• Le second outil est celui de la méthode scientifique. Elle permet de comparer le résultat d’une expérience avec une hypothèse. Si les deux diffèrent, c’est qu’il nous faut nous questionner sur l’hypothèse préalablement formulée.

Voici un exemple concret avec un dessin qui nous semble simple au premier abord. À la question : quel est le côté le plus long, nous avons tendance à répondre que la barre placée à la verticale (barre A) est plus longue que la barre placée à la l’horizontale (barre B). Or c’est faux !

Ce dessin est en réalité une illusion d’optique utilisée notamment par Taiichi Ōno pour prouver notre tendance à commettre des erreurs lorsque nous nous contentons uniquement de raisonner.

Car pour notre cerveau, présentée de cette façon, la barre A semble effectivement plus grande que la barre B. Mais il ne s’agit que d’une illusion d’optique ! Les deux barres, placées l’une à côté de l’autre, sont effectivement de la même longueur.

C’est en voyant la démonstration avec le dessin des deux barres l’une à côté de l’autre que nous réalisons notre erreur.

Avec la méthodologie Lean, dirigeants comme collaborateurs sont encouragés à revoir leurs acquis au profit de l’expérimentation. En reconsidérant leurs idées reçues, ils réexaminent leurs pratiques. Ainsi, leurs performances sont accrues et l’entreprise peut évoluer, au bénéfice de l’ensemble de la société ainsi que de ses clients.

Culture Lean Management

 

>> Découvrez nos formations Manager Lean et Green Belt

Gustave Paoli

Senior Expert Lean Management