Comment diffuser lors de nos formations la culture du Lean Six Sigma de manière innovante en appliquant les principes du Lean ?

Nos stagiaires ressortent de nos formations en étant ré-énergisés par les journées qu’ils ont vécues dans leur stage Lean Six Sigma

Nos stagiaires nous disent combien nos formations Lean Six Sigma sont énergisantes et leur permettent de revoir de fond en comble comment ils concevaient leur rôle personnel dans la mise en œuvre d’une démarche d’excellence opérationnelle dont acte.

Ils sont pour la plupart surpris de la façon dont nous avons choisi de leur enseigner l’Excellence Opérationnelle. Les moins étonnés, et encore, sont ceux qui ont été conseillés dans le choix de ce stage par des collègues.

Mais pourquoi sont-ils surpris et même impressionnés ?

Sans doute parce que nous sommes conscients que des professionnels porteurs pour la plupart d’une riche expérience professionnelle ne peuvent pas suivre la même forme d’enseignement que celle qu’ils ont connue plusieurs années ou dizaines d’années avant.

La capacité à enregistrer durablement des connaissances mobilisables par la suite obéit pour l’adulte à des logiques très différentes de celle de l’enfant. A tel point que des bases théoriques sont disponibles pour assoir les bases de ce que l’on pourrait appeler à tort une pédagogie pour adulte.

Pourquoi cela ne peut pas être de la pédagogie pour adultes ?

Comment utiliser le mot pédagogie qui désigne  étymologiquement la réflexion sur la meilleure façon d’enseigner aux enfants pour désigner l’enseignement à des adultes. En ce qui concerne la formation pour adulte, le terme andragogie serait le plus adapté.

Que nous dit Wikipédia sur ce terme :

Le terme andragogie est utilisé comme synonyme de formation des adultes. Ce néologisme est forgé sur le modèle de pédagogie, le mot pédagogie étant emprunté au grec paidagogia, composé de paidos, « enfant », et « agogos », conduire (le pédagogue étant étymologiquement l’esclave chargé de conduire un enfant à l’école). De la même façon a été inventé le terme andragogie, à l’aide de la racine anêr (andros), signifiant « l’homme », « l’être humain de sexe masculin »

Selon cette approche qui prend en compte le fait que l’adulte ne peut pas mémoriser aussi facilement que l’enfant et qu’il n’accepte pas d’apprendre sans comprendre du fait des préjugés et de l’expérience qu’il a accumulé, l’adulte a besoin :

  • de savoir où il va pour assimiler : le sujet doit être introduit, les objectifs pédagogiques rigoureusement annoncés, il faut mettre en avant le lien logique entre les différentes phases de la formation ;
  • de comprendre les raisons de la formation pour être motivé : les actions doivent être justifiées et acceptées par les apprenants
  • et de s’appuyer sur son expérience pour se retrouver : la connaissance doit sembler surgir des connaissances passées, être une adaptation de ce qui est déjà connu ; l’enseignement doit être interactif.

Mais cela ne serait pas simplement une application des concepts Lean ?

Mais est-ce l’andragogie qui nous a permis de construire une formation Lean Six Sigma à la fois efficace et enthousiasmante ?

N’est-ce pas plutôt l’application des approches Lean à la fois en ce qui concerne les approches utilisées dans le On the Job Training, dans les approches de mise en mouvement comme le Kaizen Blitz, ainsi que l’application stricte de la démarche scientifique du PDCA ?

De l’approche On the Job Training, on va retrouver la mise en situation proche de la réalité qui va être propice à la découverte et à l’intégration des approches d’animation des outils.

Du Kaizen Blitz, on va reprendre le temps passé à prendre conscience de la nécessité impérative du changement avant que d’entamer ce changement.

Du PDCA vient l’application des démarches de test des solutions d’amélioration, validé par la mesure et ancré par des standards, démarche qui a permis depuis des années d’adapter notre approche de formation aux besoins de nos stagiaires Lean Six Sigma.

Satisfaire les besoins du client, n’est-ce pas le premier objectif de l’Excellence Opérationnelle ?

Nos clients, ce sont à la fois les entreprises et les stagiaires :

Des entreprises qui nous confient la formation d’agents de changement en capacité de conduire des projets de changement et d’amélioration continue

Des stagiaires qui ont besoin d’être pleinement convaincus avant de pouvoir mettre en œuvre avec enthousiasme les connaissances acquises dans nos cursus.

C’est pourquoi nous continuerons inlassablement à améliorer nos méthodes de formation pour satisfaire à 100% les différents besoins de nos clients.

Gustave Paoli
Expert Lean chez CUBIK Partners