Et si on parlait du Taux de Rendement Synthétique autour d'un bon "GIGO"...

Un article d'Expert proposé par par Pierre Mouginot et Gustave Paoli Consultants et Formateurs chez Cubik Partners.

Avoir des équipements couteux et nombreux nécessite des indicateurs de suivi.
Le taux de rendement synthétique est souvent la solution plébiscitée pour mesurer la disponibilité la qualité et la performance.
Cependant, quelques erreurs à éviter me semble utile à partager avec vous…
Dans mon parcours j’ai fait face à un TRS calculé sur Excel affichant fièrement 80% (score excellent), cependant la réalité était tout autre, machines fréquemment à l’arrêt,
non-qualité, pannes…

Parlons un peu cuisine : Connaissez-vous le GIGO ?

Garbage In Garbage Out, peu importe votre système, si les données sont de mauvaise qualité, votre indicateur/donnée de sortie le sera également !

Donnée de mauvaise qualité ? c’est-à-dire…

  • Des données qui ne sont fiable, car elles ne collent pas avec la réalité. Vos collaborateurs n’hésiteront pas à les créer pour vous satisfaire ! Assurez-vous qu’ils ont bien la possibilité de les mesurer.
  • Des données prises avec une mauvaise fréquence. Assurez-vous que la fréquence des données est cohérente avec vos moyens et votre système de prise de mesure.
  • Des données inconstantes. Assurez-vous que vos prises de mesure sont les mêmes quel que soit celui qui prend la mesure.

Le TRS est un indicateur indispensable mais complexe qui prend en compte plusieurs sources de données.
Mon conseil ici est de commencer par vous assurer d’avoir des données de qualité car elles sont l’élément centrale du système ! À vous de jouer !
Pierre et Gustave

Inscrivez-vous à notre newsletter :