Ils ne connaissent pas l'AMDEC c'est dommage pour eux...

Un article d'Expert proposé par Manuel Jarry et Quentin Laydecki , Consultants et Formateurs chez Cubik Partners. 🎃

Vous ne comprenez pas pourquoi les acteurs se mettent toujours en danger lorsqu’un tueur rôde dans
les parages ? Nous aussi. Alors apprenez à maitriser les risques grâce à l’outil d’AMDEC ! (les méchants n’aiment pas ça)

L’AMDEC, Kezako ?
Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et leur Criticité.
C’est un outil de maitrise des risques sur un projet, processus ou équipement destinée à mettre en évidence le plus tôt possible les défaillances potentielles sous-jacentes d'une étude avant sa mise en œuvre.

Les 5 grandes étape :

1 - Lister l’ensemble des risques

  • La porte du garage n’est pas fermée
  • Un couteau traine dans le salon
  • La voiture a du mal à démarrer
  • Le méchant n’est pas complètement mort

2- Définir une échelle de cotation selon les critères Gravité, Fréquence et non détectabilité

  • Je sens une présence derrière moi
  • Mon chien aboie un peu trop
  • La lumière du salon grésille
  • J’ai acheté une nouvelle tronçonneuse

3- Calculer la criticité = Produit des 3 critères précédents :

  • (1) La gravité de l'effet
  • (2) La fréquence d'apparition de la cause
  • (3) Le risque de non-détection
  • Et en déduire la criticité C = (1) x (2) x (3)

4- Hiérarchiser les risques en fonction de leurs criticités

5- Décider de mettre des actions correctives sur les actions les plus à risques :

  • Je ne marche plus jamais seul la nuit
  • Je m’enferme toujours à 4 tours
  • Etc…

Et dans la vraie vie ?
L’AMDEC sauve aussi car elle minimise les risques du type :
Le danger, la perte de production et les coûts de non-qualité. Un risque identifié est déjà un risque limité.
Manuel et Quentin

Inscrivez-vous à notre newsletter :